NOUVELLES
18/11/2013 11:46 EST | Actualisé 18/01/2014 05:12 EST

Philippines: Ottawa cherche encore quelques Canadiens, 10 jours après le typhon

OTTAWA - Quelques Canadiens manquent toujours à l'appel, 10 jours après le passage du typhon Haiyan aux Philippines.

Ottawa a reçu des demandes d'aide des familles de 213 Canadiens qu'on soupçonnait être dans les régions ravagées par la catastrophe. Jusqu'à maintenant, on a pu s'assurer que 174 d'entre eux sont en sécurité.

Pour ce qui est des 39 restant, certains n'ont pas été retracés, tandis que d'autres demandent de l'aide pour quitter le pays. «On parle de gens qui cherchent à sortir, à retourner au Canada, qui ont besoin de documents de voyage, qui ont besoin, dans certains cas, d'aide financière», a expliqué lundi François Jubinville, de la Direction générale de la sécurité et de la gestion des urgences au ministère des Affaires étrangères.

M Jubinville insiste pour rappeler qu'il n'y a aucune victime canadienne confirmée jusqu'à maintenant.

Pendant ce temps, deux hélicoptères Griffon sont en route pour rejoindre les militaires canadiens qui s'activent dans l'île de Panay et ont dressé leur camp dans la ville de Roxas.

Un troisième hélicoptère suivra bientôt.

Sur place, l'équipe militaire canadienne d'intervention en situations d'urgence, DART, a commencé à donner de l'aide médicale dans un camp d'évacués, samedi.

Alors que diplomates et militaires canadiens faisaient le point, lundi matin, sur la situation aux Philippines, le premier ministre Stephen Harper annonçait une aide supplémentaire de 15 millions $, qui s'ajoutent aux 5 millions $ déjà offerts à l'aide humanitaire.

M. Harper a fait cette annonce pendant une visite, à Toronto, de la communauté d'immigrants philippins.

Ottawa continue, jusqu'au 9 décembre, de verser un dollar pour chaque dollar donné par les Canadiens aux organismes d'aide.