NOUVELLES
18/11/2013 02:25 EST | Actualisé 18/01/2014 05:12 EST

La France devra trouver le bon équilibre pour sauver sa peau face à l'Ukraine

PARIS - La France devra trouver la juste dose entre la prise de risques et la prudence à outrance pour riposter aux vives contre-attaques de l'Ukraine, quand ces deux équipes s'affronteront mardi en match retour de qualification pour la Coupe du monde.

La France est sur le point d'être éliminée d'un tournoi de premier ordre pour la première fois en 20 ans, et aucune équipe européenne ne s'est jamais qualifiée en matchs de barrage après avoir perdu 2-0 à l'aller.

Le problème, c'est que bien qu'un but rapide permettrait de calmer les nerfs, se tourner résolument vers l'attaque dès le départ exposerait la France à un coup fatal. Un but ukrainien s'avérerait sans doute décisif puisque cela laisserait la sélection française dans l'obligation d'inscrire quatre buts pour l'emporter.

«La meilleure chose à faire serait de marquer le plus vite possible, a souligné le gardien français Hugo Lloris, lundi. Mais devrons jouer avec intelligence et maturité, en évitant de s'exposer.»

Le sélectionneur Didier Deschamps a incité ses joueurs à faire preuve de patience et de calme — des qualités qui leur ont fait défaut vendredi dernier.

«Évidemment, le temps ne joue pas en notre faveur, a reconnu Deschamps. Nous devrons jouer avec un brin de folie mais il faut trouver le bon équilibre, je ne crois pas que l'Ukraine va se contenter de défendre.»

«Nous aurons besoin d'un exploit, il n'y a pas d'autre mot, a noté Lloris. Ce sera une belle occasion de montrer que nous sommes capables de jouer en équipe.»

Des mots durs ont été échangés entre joueurs après le match aller, selon Lloris.

«Il y a eu des réunions, des vérités ont été dites. Nous devons réagir et imposer notre façon de jouer — et faire tout ce que nous n'avons pas fait vendredi, a-t-il dit. Nous avons le dos au mur et nous avons un obstacle devant nous.»

Le quotidien L'Équipe présentait à sa une, lundi, quatre joueurs de l'équipe de France en colère avec le titre «La rage du désespoir».

«Nous sommes en quête de revanche. Nous avons encaissé une forte claque là-bas, a continué Lloris. L'Ukraine voudra absolument conserver son avance, mais nous pouvons faire la différence avec le talent que nous avons.»

Si la France ne parvient pas à se qualifier, il se passera une très longue période avant le prochain match compétitif, étant donné que les Bleus sont automatiquement qualifiés pour l'Euro 2016 à titre d'hôtes.