Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Un Boeing s'écrase en Russie : 50 morts

Un Boeing 737 s'est écrasé à l'atterrissage dimanche à Kazan, la capitale du Tatarstan située à environ 700 km à l'est de Moscou, tuant tous les passagers à bord, selon le ministère russe des Situations d'urgence.

L'avion assurant la liaison entre Moscou et Kazan comptait 44 passagers et six membres de l'équipage, précise le communiqué du ministère.

L'appareil en provenance de l'aéroport Domodedovo de Moscou « est tombé sur la piste d'atterrissage et a pris feu », a pour sa part expliqué le comité d'enquête russe dans un communiqué.

L'avion de la compagnie aérienne Tatarstan aurait tenté à trois reprises d'atterrir avant de s'écraser, selon les agences de presse russes.

Les pompiers ont réussi à éteindre l'incendie mais n'ont pu sauver les passagers.

On ignore toujours la cause de l'accident.

Selon des témoins, les températures étaient supérieures à zéro degré mais le ciel était nuageux et des vents violents soufflaient à Kazan au moment de l'accident.

Les compagnies aériennes régionales russes ont une mauvaise réputation en matière de sécurité, et les accidents sont fréquents dans le pays.

Le nombre d'accidents d'avion en Russie et dans les anciennes républiques soviétiques a été trois fois supérieur à la moyenne mondiale en 2010, selon l'Association internationale du transport aérien (IATA).

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.