NOUVELLES
17/11/2013 05:55 EST | Actualisé 17/01/2014 05:12 EST

Les Steelers viennent de l'arrière et l'emportent 37-27 face aux Lions

PITTSBURGH, États-Unis - Ben Roethlisberger et les Steelers de Pittsburgh ont envoyé un sérieux avertissement à leurs détracteurs et aux Lions de Detroit, dimanche.

Les chances de participer aux éliminatoires semblent de plus en plus minces pour eux et leur énigmatique quart-arrière, mais tout est encore possible. Du moins, pour l'instant.

Roethlisberger a amassé 367 verges de gains par la passe et quatre touchés, dont deux dans les cinq dernières minutes, et les Steelers sont venus de l'arrière pour battre les Lions 37-27.

«C'est génial d'avoir gagné de cette façon», a dit Roesthlisberger, qui a enregistré une 31e victoire après avoir tiré de l'arrière au cours de sa carrière de 10 saisons dans la NFL.

Antonio Brown a capté sept passes pour des gains de 147 verges et deux majeurs et la défensive des Steelers a bien répondu, après avoir connu un horrible deuxième quart, en muselant les Lions en deuxième demie. Les Steelers (4-6) ont gagné deux matchs consécutifs et ont empêché les Lions de l'emporter pour une première fois à Pittsburgh en 58 ans.

Matthew Stafford a accumulé 362 verges de gains, deux touchés et une interception pour devenir le meilleur quart de l'histoire des Lions au chapitre des verges de gains par la passe. Calvin Johnson a capté six passes pour des gains de 179 verges, mais les deux vedettes de Detroit ont été invisibles dans les 30 dernières minutes.

Stafford a complété seulement trois passes sur 16 en deuxième demie et n'a pas réussi à rejoindre Johnson.

«Nous savions qu'ils allaient faire des jeux et gagner des verges, a mentionné le demi de sûreté des Steelers Ryan Clark. Nous voulions simplement faire des jeux et les arrêter quand ça comptait et c'est ce que nous avons été capables de faire.»

Les Lions ont amorcé le quatrième quart avec une avance de sept points, notamment grâce à une avalanche de 27 points au deuxième quart. Ils ont eu l'occasion d'ajouter à leur avance en début de deuxième demie, mais au lieu de se contenter d'un placement, ils ont tenté un jeu truqué qui s'est conclu en échappé qui a été recouvert par les Steelers.

Pittsburgh a répondu avec une séquence de 16 jeux et 97 verges qui a mené à un touché de Will Johnson qui a donné les devants 30-27 aux Steelers.

Quelques instants plus tard, Stafford a tenté d'atteindre Johnson alors qu'il était couvert par trois joueurs adverses, mais Will Allen a réalisé une interception et il a ramené le ballon à la ligne de 34 de Detroit. Cinq jeux plus tard, Roethlisberger a repéré Jerricho Cotchery dans la zone des buts pour compléter la remontée.

«Nous devons continuer sur cette lancée, a déclaré Cotchery. Nous avons aucune marge de manoeuvre présentement. L'ambience est bonne au sein de l'équipe et nous voulons continuer à nous battre.»