NOUVELLES
17/11/2013 04:17 EST | Actualisé 17/01/2014 05:12 EST

GP des États-Unis: Vettel signe une huitième victoire consécutive

AUSTIN, États-Unis - Sebastian Vettel est sorti de sa voiture Red Bull, a levé son poing droit au ciel et a sorti huit doigts, un pour chacune de ses victoires consécutives.

L'Allemand a donc continué sur son irrésistible lancée.

Le quadruple champion du monde a facilement remporté le Grand Prix des États-Unis, établissant un record de la Formule 1 avec huit victoires de suite en une même saison.

«C'est incroyable. C'est un de ces (records) que vous ne vous attendez jamais à battre», a dit Vettel.

Vettel s'élançait de la pole position, qu'il avait ravi à son coéquipier Mark Webber à la toute fin des qualifications, samedi.

La position de tête a joué un rôle important dans sa victoire. Vettel a connu un excellent départ et il a pu effectuer le premier virage devant le trafic. Il n'a jamais été menacé par la suite.

Romain Grosjean, au volant de sa Lotus, a enregistré sa meilleure performance de la saison en terminant au deuxième rang. Webber a complété le podium.

Vettel aura maintenant la chance d'égaler un record de Michael Schumacher s'il parvient à enregistrer une 13e victoire lors de la même saison, la fin de semaine prochaine au Brésil. Schumacher a établi ce record de F1 en 2004, quand il avait aussi connu une séquence de sept triomphes d'affilée.

Vettel s'approche également du record de la F1 de neuf victoires consécutives qui a été établi par Alberto Ascari en fin de saison 1952 et début 53.

«À la fin de la journée, je ne saute pas dans ma voiture pour atteindre un certain chiffre, mais aujourd'hui (dimanche), quand vous réalisez que vous y êtes parvenu, vous êtes certainement fier», a dit Vettel.

Après avoir franchi la ligne d'arrivée, Vettel a effectué quelques beignets, un geste pour lequel il a été mis à l'amende plus tôt cette saison.

Vettel a ensuite semblé essuyer quelques larmes alors qu'il était sur le podium et que l'on jouait l'hymne national allemand. Il a été si dominant au cours des dernières années et cette saison qu'il a été hué après plusieurs victoires. Vettel croit que ces gestes proviennent de partisans des pilotes qui n'arrivent pas à le battre.

«Nous devons nous souvenir de ces jours, a dit Vettel à son équipe technique par le biais de la radio dans sa voiture après sa victoire. Je vous aime les gars. Nous avons un esprit d'équipe incroyable. Je suis fier de vous. Je vous aime.»

Le pilote âgé de 26 ans avait fait ses débuts en F1 en 2007 au Grand Prix des États-Unis à Indianapolis et il a signé une première victoire au pays de l'Oncle Sam après être passé près l'an dernier. Vettel avait passé la majorité de l'épreuve de 2012 à Austin en tête avant de se faire ravir le premier rang par Lewis Hamilton vers la fin.

Vettel avait qualifié ce résultat de frustrant et cette fois, il a totalement éclipsé ses poursuivants.