NOUVELLES
16/11/2013 10:13 EST | Actualisé 16/01/2014 05:12 EST

Une bombe explose près du site où se déroulera la Loya Jirga à Kaboul

KABOUL - Un attentat-suicide est survenu, samedi, à Kaboul, tuant au moins six personnes près du site où des milliers de dignitaires afghans se réuniront la semaine prochaine afin de discuter du controversé accord de sécurité entre l'Afghanistan et les États-Unis.

Selon les autorités, 22 personnes ont aussi été blessées par la violente explosion, qui a déchiqueté des dizaines de voitures et détruit plusieurs commerces.

La déflagration s'est produite quelques heures après que le président de l'Afghanistan, Hamid Karzaï, eut annoncé que les négociateurs américains et afghans avaient terminé le document qui sera présenté aux membres de la Loya Jirga. Kaboul a affirmé qu'elle signerait l'entente seulement si elle était approuvée par cette assemblée traditionnelle.

Le véhicule bourré d'explosifs a frappé un véhicule blindé de l'armée stationné à environ 200 mètres de la tente géante où se déroulera la Loya Jirga, a annoncé le porte-parole du ministère afghan de la Défense, le général Mohammed Zahir Azimi.

Aucun groupe n'a revendiqué l'attaque, mais les autorités risquent de la mettre sur le compte des talibans, qui sont farouchement opposés à la présence de militaires étrangers en sol afghan.

M. Karzaï a convoqué 3000 dignitaires, religieux, parlementaires et personnalités importantes afin de débattre du traité de sécurité bilatéral, qui permettrait aux États-Unis de laisser des soldats en Afghanistan après le départ de toutes les troupes de combat internationales en 2014.

Sans l'accord de la Loya Jirga, l'Afghanistan ne signera probablement pas le traité, a prévenu le président. Même si l'assemblée donne son aval, l'entente devra aussi recevoir l'approbation finale du Parlement afghan.

La Loya Jirga doit commencer jeudi et devrait durer plusieurs jours.