NOUVELLES
16/11/2013 04:07 EST | Actualisé 15/01/2014 05:12 EST

Trois hélicoptères de l'armée canadienne déployés aux Philippines

Trois hélicoptères militaires canadiens et leurs équipages sont déployés aux Philippines pour apporter de l'aide au pays ravagé par le typhon Haiyan.

Deux des trois CH-146 Griffon doivent décoller dimanche de la base militaire de Trenton à bord d'un avion-cargo, affirme le ministre de la Défense, Rob Nicholson.

Les hélicoptères apporteront des ressources supplémentaires à l'Équipe d'intervention en cas de catastrophe (DART), déjà sur place, pour atteindre et aider les sinistrés.

Par ailleurs, des soldats canadiens sur le terrain font de l'accès à l'eau potable une priorité dans les efforts de secours.

Un avion-cargo transportant un système de purification de l'eau est en route vers le pays et sera en place tôt la semaine prochaine, affirme le colonel Stephen Kelsey du Commandement des opérations interarmées du Canada.

Ce système produira 50 000 litres d'eau potable par jour.

M. Kelsey ajoute que l'équipe d'intervention a également envoyé une équipe médicale mobile de son camp de base dans la ville de Roxas pour traiter les victimes d'une région durement touchée par la catastrophe naturelle.

Certaines routes demeurent encombrées de débris, ce qui rend les déplacements des équipes canadiennes difficiles pour rejoindre certaines communautés, a ajouté le colonel.

« Alors qu'ils commencent à interagir avec les communautés, ils auront un meilleur aperçu de ce qui se passe et de la véritable ampleur des défis », a dit M. Kelsey lors d'une conférence téléphonique, samedi.

En tout, environ 200 membres de l'équipe DART offriront de l'aide aux victimes du typhon.

Selon le colonel, la coordination de l'aide n'a pas été facile. « L'un des défis des premiers jours consistait à synchroniser tous les efforts, dit-il. Non seulement l'aide canadienne, mais le tout de concert avec les autorités provinciales et les organisations non gouvernementales. »

Après une première semaine de chaos, les Nations unies ont affirmé que l'aide humanitaire internationale prenait son envol. Au dire de l'ONU, plus de 107 000 personnes ont reçu de l'aide jusqu'à présent.

En plus des opérations d'aide, les efforts se poursuivent pour localiser les Canadiens toujours portés disparus dans la foulée du typhon.

Selon des responsables, 55 ressortissants manquent ainsi toujours à l'appel, leur disparition ayant été signalée par des proches au Canada.

L'ambassadeur canadien désigné pour les Philippines a déclaré samedi que du personnel consulaire supplémentaire était transféré vers le pays d'Asie.

Trois agents ont été dépêchés vers la ville de Roxas pour travailler avec les Forces canadiennes et les responsables locaux, a fait savoir Neil Reeder. Ils aideront le Canada à évaluer « l'aide à long terme dont la région pourrait avoir besoin ».

Le gouvernement canadien s'est par ailleurs engagé à faciliter le traitement des demandes de visa en provenance des Philippines, et a mentionné que les étudiants et travailleurs temporaires philippins se trouvant actuellement au Canada auraient l'occasion de demander une prolongation de visa pour qu'ils n'aient pas à rentrer dans leur pays d'origine et y être confrontés à la destruction.

La Presse Canadienne