NOUVELLES
16/11/2013 08:55 EST | Actualisé 16/01/2014 05:12 EST

Les parents de Renisha McBride veulent savoir pourquoi elle a été abattue

DEARBORN HEIGHTS, États-Unis - Les parents de la jeune femme de 19 ans qui a été abattue sur le porche d'une résidence en banlieue de Detroit disent avoir du mal à croire que leur fille puisse avoir représenté une menace pour l'homme qui a ouvert le feu sur elle.

Walter Ray Simmons et Monica McBride ont fait une déclaration publique vendredi après que Theodore Wafer eut été accusé de meurtre au deuxième degré et d'homicide involontaire en lien avec la mort de Renisha McBride, qu'il a tuée sur le seuil de sa maison de Dearborn Heights.

«Je n'arrive pas à comprendre comment cet homme a pu avoir peur d'elle. J'aimerais savoir pourquoi», a affirmé la mère de la victime.

Selon la police, l'ancienne meneuse de claques a été abattue quelques heures après avoir été impliquée dans un accident de voiture le 2 novembre. Ses proches croient qu'elle s'est approchée de la demeure de Theodore Wafer parce qu'elle cherchait de l'aide.

L'avocat de Wafer, Matt Carpenter, a soutenu que l'heure avancée et l'état de la jeune femme — un examen toxicologique a révélé la présence d'alcool et de marijuana dans son organisme au moment du drame — avaient poussé son client à «se défendre de manière très vigoureuse».

Les parents de Renisha McBride ont dit être soulagés que les procédures judiciaires aient été lancées, mais ont rejeté la thèse de la légitime défense.

«Je ne peux accepter aucune excuse parce que ma fille n'est plus là, a soutenu Walter Ray Simmons. Je crois que cet homme n'avait aucune raison de tuer ma fille. Je veux que justice soit faite.»

Theodore Wafer, âgé de 54 ans, a été accusé vendredi de meurtre au deuxième degré, d'homicide involontaire et de possession d'une arme à feu utilisée pour commettre un crime. La première audience devrait avoir lieu le 18 décembre.

Cet incident a attiré l'attention des groupes de défense des droits civiques, qui ont réclamé une enquête approfondie et ont soutenu que la race avait joué un rôle dans cette tragédie. Renisha était noire alors que Wafer est blanc.

Certains ont comparé ce cas à celui de Trayvon Martin, cet adolescent afro-américain de 17 ans abattu en Floride par un voisin méfiant en 2012. George Zimmerman a été acquitté d'une accusation de meurtre au deuxième degré en juillet.

La procureure Kym Worthy a assuré que le facteur racial n'avait pas influencé sa décision de déposer des accusations et a refusé d'établir une comparaison entre la mort de Renisha et celle de Trayvon.

Les McBride étaient aussi réticents à évoquer la couleur de la peau de la jeune fille comme l'une des raisons pour lesquelles elle a été abattue. Leur avocat, Gerald Thurswell, a déclaré que la famille ne voulait pas que la mort de Renisha soit réduite à sa dimension raciale et déchaîne les passions.

«La famille ne croit pas que ce soit une histoire de Noirs et de Blancs, a indiqué Me Thurswell. On ne peut tout simplement pas prendre une arme et ouvrir le feu sur quelqu'un parce qu'il y a du bruit dehors.»