NOUVELLES
15/11/2013 12:35 EST | Actualisé 15/01/2014 05:12 EST

Un enfant en rémission entre dans la peau de Batman pour une journée

SAN FRANCISCO - Vêtu d'un costume de Batman, ses poings serrés alors qu'il s'attaquait à de nombreux ennemis dans la ville de San Francisco, un garçon de 5 ans luttant depuis plusieurs années contre la leucémie a exaucé vendredi son souhait d'être son superhéros préféré.

Ce faisant, Miles Scott est devenu un chouchou des médias sociaux, attirant des milliers d'admirateurs de par le monde, y compris à la Maison-Blanche.

«Lorsque vous êtes malade, il est très important de savoir que vous disposez d'un système de soutien», a déclaré Gina Futrell, une quinquagénaire atteinte de sclérose en plaques, et qui faisait partie d'une importante foule rassemblée à Union Square pour tenter de voir le «Batkid» en action.

«Je dispose d'un système de soutien extrêmement solide, et j'espère que c'est aussi le cas pour lui. Il est un véritable petit héros.»

Les talents du Batkid ont été réclamés par le chef de la police Greg Suhr, et le jeune justicier a passé la journée à voler d'une «scène de crime» à une autre. Accompagné par un imitateur adulte du justicier de la nuit, Batkid a sauvé une demoiselle en détresse installée sur des rails du tramway, capturé le Sphinx alors qu'il braquait une banque, et sauvé la mascotte des Giants de San Francisco — Lou Seal — des griffes du Pingouin.

Le jeune Miles a pu réaliser son rêve grâce à la Fondation Make-A-Wish, à la ville de San Francisco et aux bénévoles qui ont donné un coup de main. L'enfant a reçu son diagnostic il y a trois ans, a subi des traitements de chimiothérapie, et se trouve maintenant en rémission.

Batkid disposait d'une escorte policière comparable à celle qui accompagnerait un dignitaire, alors qu'il circulait dans la ville à bord d'une Lamborghini ornée du logo de Batman. Des policiers bloquaient la circulation et roulaient à ses côtés en moto.

La Maison-Blanche a publié un message d'encouragement sur Twitter. Dans une brève allocution vidéo, le président Barack Obama a dit: «Bien joué, Miles! Bravo pour avoir sauvé Gotham!»

La foule grandissait à chaque étape, atteignant les milliers de personnes lorsque Miles est arrivé à Union Square pour manger au Burger Bar.

L'enfant de cinq ans a tout d'abord semblé renversé par le nombre de spectateurs, franchissant chaque étape de façon timide, en gardant les lèvres serrées. Mais il était finalement tout sourire lorsqu'il est arrivé à l'hôtel de ville pour y recevoir les clés de la ville, devant près de 10 000 personnes.

Le père de Miles a remercié la foule, les organisateurs et la ville pour avoir fait passer un bon moment à son fils.

«Ça vient conclure des moments éprouvants, pour nous», a dit Nick Scott. «Les trois dernières années ont été difficiles.»