NOUVELLES
15/11/2013 11:39 EST | Actualisé 15/01/2014 05:12 EST

Soccer : un exemple de détermination

Gabrielle Lapointe du Rouge et Or, joueuse de soccer et étudiante en médecine, fait partie des athlètes qui jumellent avec succès études et sport. La jeune femme a de plus affronté un cancer juste avant d'arriver à l'Université.

Elle n'a pas pour autant délaissé sa passion du ballon rond. Gabrielle Lapointe a notamment participé au Championnat canadien la fin de semaine dernière avec son équipe.

Le Rouge et Or féminin s'y est classé 6e, une déception pour l'athlète. Toutefois, même dans la défaite, Gabrielle Lapointe est rarement découragée.

L'athlète de 20 ans est une battante, sur le terrain, comme dans la vie. Il y a deux ans, alors qu'elle amorçait sa seconde saison avec l'équipe de soccer collégiale AAA du Cégep de Sainte-Foy, elle a reçu un diagnostic de tumeur à l'ovaire.

« Quand on m'a annoncé cette nouvelle-là, je pensais que cette saison-là était derrière moi, alors j'ai profité de chaque minute, chaque instant de cette saison-là », souligne-t-elle.

Elle apprend que la tumeur est maligne, mais son énergie demeure et elle complète sa saison de soccer. Elle est ensuite nommée étudiante-athlète de l'année au Québec.

« Quand on entend le mot cancer, on se voit tout de suite être malade puis tout ça. Par contre, moi, ça n'a pas été mon cas. L'opération a suffi à régler le problème. Je me suis toujours bien portée et ça m'a fait réaliser la beauté de la vie quelque part », mentionne-t-elle.

« Elle a eu une grande force de caractère parce qu'elle a réussi à passer à travers, dit pour sa part Helder Duarte, entraîneur du Rouge et Or soccer féminin. Elle a manqué des journées d'étude, à l'école, au cégep en fait, puis elle a quand même réussi à revenir et maintenir une bonne cote R. »

Son excellente moyenne lui permet aujourd'hui d'étudier la médecine à l'Université Laval et de pratiquer le sport qu'elle affectionne depuis l'âge de quatre ans.

« Je suis consciente que les études vont me demander beaucoup de temps, mais je vais faire tout en mon possible pour réussir cet objectif-là », dit-elle.

La jeune femme compte continuer de jumeler soccer et médecine pour les prochaines trois années.