NOUVELLES
15/11/2013 03:30 EST | Actualisé 14/01/2014 05:12 EST

Le maire Nenshi assigné en justice par le patron d'une entreprise de construction 

Le promoteur immobilier Cal Wenzel intente une poursuite en diffamation contre le maire de Calgary, Naheed Nenshi qu'il accuse d'avoir porté atteinte à sa réputation.

Le PDG de Shane Homes réclame six millions de dollars en dommages, en alléguant que le maire a tenu des propos qui font croire que Cal Wenzel a contrevenu aux lois sur le financement électoral, qu'il conseille à d'autres de le faire et qu'il dirige une organisation mafieuse.

La brouille entre les deux personnalités remonte à avril 2013 après la publication d'une vidéo montrant M. Wenzel en train de parler à des partenaires de l'industrie de la construction. Il plaide pour l'élection des conseillers favorables à l'industrie afin d'empêcher le maire Nenshi de matérialiser son intention d'augmenter les frais demandés aux promoteurs.

Il y a deux semaines, le PDG de Shane Homes a mis en demeure le maire, en lui enjoignant de s'excuser publiquement pour ses commentaires liés à cette vidéo. Selon lui, M. Nenshi avait tenu ses propos en vue d'en tirer un gain électoral. Le maire a refusé de s'excuser.

Dans sa poursuite, Cal Wenzel veut obtenir cinq millions de dollars en dommages et un million en dommages punitifs, aggravés et exemplaires.

Aucune des allégations mises en avant n'a encore été prouvée en cour.

Le maire, qui est en vacances, n'a pas encore déposé une déclaration de défense. L'avis de poursuite ne lui a pas encore été remis et on ignore sa réaction aux allégations de Cal Wenzel.