NOUVELLES
14/11/2013 10:58 EST | Actualisé 14/01/2014 05:12 EST

Pont Champlain : Denis Lebel participera à la réunion d'urgence

Interpellé par le ministre québécois des Transports, Sylvain Gaudreault, le ministre fédéral des Infrastructures, Denis Lebel, a accepté l'invitation du gouvernement québécois. Il participera ainsi à une réunion d'urgence du comité Mobilité Montréal au sujet des problèmes du pont Champlain.

Le comité, qui se réunit régulièrement pour coordonner les travaux et la circulation dans la grande région montréalaise, tiendra une réunion d'urgence pour discuter de la fermeture d'une voie sur le pont Champlain. La découverte d'une fissure dans une poutre du pont force la fermeture d'une voie, pour une durée d'un mois, afin d'effectuer des travaux d'urgence.

Le ministre Lebel, qui a précisé être invité à une telle rencontre pour la première fois, s'est empressé d'accepter l'invitation de M. Gaudreault.

Le ministre Lebel répliquait ainsi à M. Gaudreault qui s'interrogeait à haute voix dans les coulisses de l'Assemblée nationale jeudi matin: « La plus grande question que je me pose c'est :''où est Denis Lebel?''. De fait, où est-il depuis mardi soir lorsqu'on a annoncé la découverte de la fissure sur le pilier. »

« Nous avons une société des ponts, qui est mandatée, à qui on a fourni tous les budgets pour faire le travail d'entretien du pont, ce qu'ils font », a répliqué M. Lebel qui entend déposer le plan d'affaires du nouveau pont Champlain d'ici la fin de l'année 2013.

« Depuis que j'ai annoncé le nouveau pont, je vous dis qu'il y a urgence en la matière, ajoute M. Lebel. Ce n'est pas du nouveau pour nous. Lorsque nous avons lancé les travaux du pont de L'Île-des-Sœurs, je vous ai rappelé que nous étions dans une situation d'urgence », a précisé M. Lebel. « Il faut faire les travaux pour conserver le pont actuel et activer la construction du nouveau. »

Vieillissant prématurément, le pont Champlain doit être remplacé. Le ministre Lebel en a fait l'annonce en 2011 et il a promis le nouvel ouvrage pour 2021.

Le ministre responsable de la région de Montréal, Jean-François Lisée, abonde dans le même sens que M. Lebel: « Le plus tôt nous aurons un nouveau pont Champlain, mieux ce sera ! » Il ajoute toutefois que « c'est une incongruité de cette fédération que ce pont soit sous la responsabilité du gouvernement fédéral ».

La construction d'un nouveau pont Champlain a donné lieu à un nouvel affrontement entre les deux capitales. M. Lebel et le gouvernement fédéral tiennent à ce que le pont soit à péage, alors que Québec s'oppose à un éventuel péage.