NOUVELLES
14/11/2013 10:50 EST | Actualisé 14/01/2014 05:12 EST

Pas de boycottage...pour le moment

Les équipes françaises de soccer ont mis au rancart jeudi leur projet de boycotter les matchs à la fin du mois de novembre pour protester contre la taxe sur le salaire des joueurs, prévue par le gouvernement.

L'Union des clubs professionnels du football (UCPF) a rencontré mercredi le député socialiste Jean Glavany. Ce dernier agissait en tant que médiateur du gouvernement. Satisfaite du progrès des négociations, l'UCPF a annoncé jeudi que les matchs prévus du 29 novembre au 2 décembre auront lieu.

L'UCPF et la Ligue de France avaient conclu un accord pour boycotter les matchs des première et deuxième divisions.

Le président français, François Hollande, a rejeté la demande des équipes d'alléger la taxe de 75 % sur les revenus annuels de plus de 1 million d'euros (1,42 million $CA).

Le président de l'UCPF, Jean-Pierre Louvel, brandit toujours la menace du boycottage, mais seulement dans le cas où « la médiation autour de la taxe à 75 % échouerait ».