NOUVELLES
14/11/2013 11:19 EST | Actualisé 14/01/2014 05:12 EST

Musique : le fruit d'une rencontre au Mali

Avec Les frontières imaginaires, le Franco-Québécois Romain Malagnoux et le Malien Moustafa Kouyaté mettent sur disque le fruit d'une belle rencontre survenue au Mali.

Romain Malagnoux, qui est un grand admirateur du musicien Bassékou Kouyaté, s'est rendu au Mali il y a quelques années. Il y a fait les rencontres qui donneront vie à l'album. C'est avec le fils de Bassékou Kouyaté, Moustafa Kouyaté, que l'idée de l'album prendra forme. Le disque sera enregistré en grande partie à Bamako, avec des proches de la famille Kouyaté, raconte Romain Malagnoux.

« Quand je suis arrivé à Bamako en fait, j'ai rencontré Bassékou au Festival du désert et finalement, on a la chance qu'il ait participé à l'album, il participe sur deux chansons. Il y a la mère de Mustafa aussi Amy Sacko qui participe aussi, une magnifique chanteuse et sa tante aussi Diamy Sacko et le balafonniste Kélétigui Diabaté qui en fait, lui, c'est vraiment un maître du balafon, il a fait des choses vraiment magnifiques », dit-il.

Le disque sera officiellement lancé vendredi à l'occasion d'un spectacle. Ce dernier a été mis en scène par Bertrand Alain dans le cadre d'une résidence artistique à l'Ampli de Québec

Sur scène, musiciens et danseurs seront réunis pour faire entendre les chansons dansantes, du blues malien et des ballades chantées en français et en bambara.

Le lancement de l'album Les frontières imaginaires aura lieu dès 20 h, vendredi, à la salle D'Youville du Palais Montcalm.