NOUVELLES
14/11/2013 10:02 EST | Actualisé 14/01/2014 05:12 EST

Le Rouge et Or sur ses gardes

Glen Constantin veut que le Rouge et Or de l'Université Laval soit conscient qu'il ne doit pas pêcher par excès de confiance à la Coupe Uteck.

Le Rouge et Or, champion en titre de la Coupe Vanier, sera le favori de ce match demi-finale du championnat de football universitaire canadien, samedi, au MacAulay Field de Sackville, au Nouveau-Brunswick. Les hommes de Constantin affronteront pour l'occasion les Mounties de l'Université Mount Allison, une équipe non classée.

L'Université Laval, qui est 2e au pays, a arraché une victoire de 14-11 aux Carabins de l'Université de Montréal (no 7) pour récolter un 11e titre du football universitaire québécois de suite. Si le Rouge et Or bat les Mounties, il disputera le match de la Coupe Vanier à domicile le 23 novembre.

« Notre réputation de favoris est surfaite, a dit Constantin jeudi. C'est basé sur la taille de l'école et la réputation du programme de football, mais nous devons faire attention de ne pas lire nos notes de presse. S'il y a un piège, il est là. Nous avons disputé un match très émotif contre les Carabins et nous ne pouvons nous permettre de tomber dans le piège. »

Les Mustangs de l'Université Western (no 1) et les Dinos de l'Université de Calgary (no 3) disputeront l'autre demi-finale, la Coupe Mitchell.

Le Rouge et Or (10-0) disposera d'une impressionnante machine de football contre les Mounties (6-4), mais tout peut se produire dans un match éliminatoire, particulièrement sur le gazon naturel de leur stade.

« Tout le monde est au courant de la tradition de football de l'Université Laval et de la qualité de leur programme, donc nous n'avons pas à nous soucier du fait que nos joueurs les prennent à la légère », a commenté l'entraîneur-chef des Mounties, Kelly Jeffrey.

Les Mounties ont atteint les demi-finales pour la première fois depuis 1997, à l'époque où Éric Lapointe établissait un record du football universitaire canadien au chapitre des verges de gains au sol, en dépit d'un début de saison pitoyable.

À la mi-saison, les Mounties présentaient un dossier de 1-4, s'étant notamment inclinés 40-9 devant les Axemen de l'Université Acadia et 30-9 devant les X-Men de l'Université St. Francis Xavier. Ils ont aussi été vaincus 48-17 lors de leur seul match contre une équipe québécoise, les Redmen de l'Université McGill. Ces derniers ont d'ailleurs été régulièrement vaincus par le Rouge et Or cette saison.