NOUVELLES
14/11/2013 12:56 EST | Actualisé 14/01/2014 05:12 EST

Des professeurs de cégeps manifestent contre une réduction de leur salaire

Environ 200 professeurs d'une quarantaine de cégeps au Québec ont manifesté devant l'Assemblée nationale, jeudi midi, pour s'opposer à une réduction de leur salaire.

Le Conseil du Trésor suggère de diminuer de 5 % la rémunération des professeurs après avoir comparé leurs conditions avec celles d'autres salariés de l'État. La réévaluation des salaires fait partie de la convention collective des professeurs de cégep.

Si leurs salaires sont réduits, les professeurs affirment qu'ils vont gagner moins que les enseignants du primaire et du secondaire. Actuellement, ils gagnent entre 38 000$ et 74 000$ par année. Les professeurs de cégeps souhaitent que le gouvernement tienne compte des tâches effectuées hors des salles de classe pour évaluer leur travail.

La présidente de la Fédération nationale des enseignantes et enseignants du Québec, Caroline Senneville, déplore notamment que l'élaboration des cours ne soit pas prise en compte pour établir les critères de rémunération. « Ce sont les enseignants qui doivent déterminer quelles sont les disciplines qui donneront quelles compétences. [...] C'est entre autres ce travail-là qui n'est pas reconnu par la dévaluation du Conseil du trésor », déplore-t-elle.

« C'est un message de non-reconnaissance. C'est surtout ça qui dérange profondément les profs, ce message de mépris à l'égard des professeurs. Et le fait aussi que le gouvernement ne veut plus reconnaître les maîtrises et les doctorats », ajoute le président du Syndicat des professeurs de Cégep Garneau, Pierre Mercure.

Les professeurs des cégeps promettent d'avoir recours à d'autres moyens de pression si le gouvernement persiste dans sa volonté de réduire les salaires dès 2015.