NOUVELLES
14/11/2013 09:19 EST | Actualisé 14/01/2014 05:12 EST

Beaucoup de travaux, mais pas de réunion pour Mobilité Montréal

Mobilité Montréal, le comité chargé d'harmoniser les travaux de voiries majeurs et la circulation, n'a pas tenu de réunion politique depuis l'élection du Parti québécois, en septembre 2012.

Une première rencontre d'urgence doit avoir lieu vendredi pour discuter des conséquences qu'auront sur la circulation les nouvelles réparations au pont Champlain qui dureront au moins un mois. En matinée, le ministre fédéral de l'Infrastructure, Denis Lebel, fera également une mise à jour sur le projet d'un nouveau pont entre la Rive-Sud et l'île.

Le réseau anglais de Radio-Canada a appris que des décisions qui devaient être prises au cours des derniers mois ont été retardées avec pour résultats que deux chantiers importants, prévus au début de l'annéé prochaine, risquent d'entraîner des problèmes de circulations majeurs dans l'ouest de Montréal.

Mobilité Montréal a été créé en 2011 sous le gouvernement libéral, par le ministre des Transports de l'époque, Sam Hamad, dans la foulée des travaux de réparations des paralumes au tunnel Ville-Marie, de réparations au pont Mercier et d'une multiplication de chantiers sur le réseau routier montréalais.

Un porte-parole du ministre des Transports, Sylvain Gaudreault, a indiqué que le comité fonctionnait bien même si sa branche politique ne s'est pas rencontrée depuis un an.

Montréal Mobilité devra faire face à des décisions cruciales pour la circulation dans l'ouest de l'île prochainement. Québec prévoit détruire le viaduc Saint-Jacques sur l'autoroute Décarie et Montréal prévoit faire des travaux près de Sherbrooke, toujours au niveau de Décarie, ce qui aura pour conséquence de bloquer deux artères est-ouest à la même période, au début 2014.