NOUVELLES
13/11/2013 04:02 EST | Actualisé 13/01/2014 05:12 EST

Reporters de RFI tués au Mali: l'identité du principal suspect est connue

PARIS - Le procureur du parquet de Paris François Molins a confirmé mercredi l'identité du principal suspect dans le meurtre de deux journalistes de Radio France Internationale commis au Mali la semaine dernière.

Me Molins a déclaré qu'une chasse à l'homme «intense» était en cours pour mettre la main au collet de Baye Ag Bakabo, un militant lié à la branche d'Al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI). L'homme est connu des autorités pour être un petit trafiquant de drogue issu d'un groupe de rebelles touaregs liés à AQMI.

Il est l'un des quatre hommes soupçonnés d'avoir été impliqués dans l'enlèvement et le meurtre des envoyés spéciaux de RFI au Mali, Ghislaine Dupont et Claude Verlon, le 2 novembre.

S'adressant à des journalistes, mercredi, Me Molins a nié qu'ils aient eu la gorge tranchée, comme cela avait été rapporté par des médias maliens. Il a plutôt indiqué que les victimes avaient été atteintes de plusieurs projectiles et qu'aucun couteau n'avait été utilisé.