NOUVELLES
13/11/2013 10:50 EST | Actualisé 13/01/2014 05:12 EST

Les États-Unis désignent deux groupes nigérians comme étant terroristes

WASHINGTON - Le département d'État américain estime que deux groupes militants nigérians — Boko Haram et Ansaru — sont des organisations terroristes étrangères.

Cette désignation devrait permettre aux forces de l'ordre des États-Unis et d'ailleurs dans le monde d'enquêter et de porter plus facilement des accusations contre les individus associés à ces réseaux extrémistes.

Le département d'État a expliqué mercredi que ces deux groupes ont aussi été désignés «groupes terroristes spécialement désignés» en vertu de la loi fédérale américaine.

Ces deux désignations signifient que les agences réglementaires américaines doivent dorénavant bloquer toute transaction commerciale ou financière avec ces organisations.

Ansaru et Boko Haram, qui entretient des liens avec Al-Qaïda, mènent une campagne militaire brutale contre l'armée, le gouvernement et la population civile du Nigeria, le pays africain le plus peuplé et un des principaux exportateurs mondiaux de pétrole.

Le département d'État affirme que Boko Haram a mené une série d'attaques qui, en septembre 2013, ont fait plus de 160 victimes civiles dans la ville nigériane de Benisheik. Le groupe aurait aussi attaqué des cibles internationales, y compris un attentat suicide perpétré en août 2011 contre le siège des Nations unies à Abuja et qui avait fait 21 morts.

Les attaques d'Ansaru se sont concentrées sur l'armée nigériane et les cibles occidentales. En novembre 2012, le groupe a attaqué un commissariat de police à Abuja, tuant neuf policiers et libérant plusieurs militants. En janvier, Ansaru a attaqué les forces de l'ordre lors d'une embuscade tendue à des Casques bleus nigérians.

Ansaru a aussi kidnappé plusieurs étrangers qui travaillent ou vivent au Nigeria.