NOUVELLES
13/11/2013 09:47 EST | Actualisé 13/01/2014 05:12 EST

L'année 2013 a été moyenne pour les tempêtes, affirme l'ONU

STOCKHOLM - Exception faite du typhon Haiyan qui a dévasté les Philippines, l'année 2013 a été plutôt moyenne en ce qui concerne les tempêtes tropicales, a indiqué mercredi l'agence météorologique des Nations unies.

L'Agence météorologique mondiale a recensé 86 tempêtes tropicales depuis le début de l'année, soit trois de moins que la moyenne annuelle depuis 1981. Ces tempêtes ont été réparties à travers le monde.

La saison atlantique a été la plus tranquille depuis 1994 en ce qui concerne l'intensité et la durée des tempêtes tropicales, selon le rapport de l'agence. Des 12 tempêtes qui ont porté un nom, seulement deux — Humberto et Ingrid — ont atteint la puissance d'un ouragan, mais seulement de catégorie 1.

La région du nord-ouest du Pacifique, en revanche, avait été le théâtre de 30 tempêtes au début du mois de novembre, tandis que la moyenne annuelle est de 26. Treize de ces tempêtes ont été des typhons, dont Haiyan qui a frappé les Philippines la semaine dernière.

Les tempêtes dont les vents atteignent 120 kilomètres/heure sont nommées ouragan dans l'Atlantique et typhon dans le nord-ouest du Pacifique.

Le typhon Haiyan est potentiellement la tempête la plus puissante jamais mesurée sur Terre.

Le rapport ajoute que 2013 pourrait se classer parmi les 10 années les plus chaudes jamais enregistrées. Les neuf premiers mois de l'année ont été 0,48 degré Celsius plus chauds que la moyenne, ce qui place 2013 à égalité avec 2003 pour la septième place depuis que des mesures ont commencé à être compilées en 1850.

L'année la plus chaude jamais enregistrée a été 2010.