NOUVELLES
13/11/2013 09:01 EST | Actualisé 13/01/2014 05:12 EST

Des violences font 22 morts en Irak

BAGDAD - Des attaques perpétrées mercredi à travers l'Irak ont fait au moins 22 morts, dont le maire de la ville de Falloujah.

Les violences ont principalement ciblé les forces de sécurité et les fidèles qui participaient à une importante fête chiite.

L'attaque la plus meurtrière a visé des chiites qui célébraient la fête de l'Ashoura dans la ville de Baqouba, dans l'est du pays, à 60 kilomètres au nord-est de Bagdad. Huit personnes ont été tuées, dont deux enfants, et 35 autres blessées.

Cette fête commémore le décès d'Hussein, le petit-fils du prophète Mahomet, lors de la bataille de Karbala au 7e siècle.

Ailleurs, un kamikaze au volant d'une voiture piégée a foncé sur un commissariat de police de la ville de Tikrit, à 130 kilomètres au nord de Bagdad, tuant cinq policiers et faisant 18 blessés. Des attaques à la bombe ont aussi fait quatre morts et 24 blessés à Karmah, au nord de la capitale.

Et à Falloujah, à 65 kilomètres de Bagdad, des hommes armés ont abattu le maire Adnan Hussein au moment où il supervisait une opération de nettoyage dans un quartier de la ville. Deux de ses gardes du corps ont aussi été blessés.