NOUVELLES
13/11/2013 10:02 EST | Actualisé 13/01/2014 05:12 EST

Des militants népalais attaquent un autocar avec une bombe incendiaire

KATMANDOU, Népal - Neuf personnes ont été blessées mercredi dans la capitale du Népal, Katmandou, quand des militants ont lancé une bombe incendiaire contre un autocar qui défiait le grève de neuf jours imposée dans les transports par l'opposition politique.

Les victimes ont subi des brûlures au visage et au corps.

De plus en plus de conducteurs ont choisi d'ignorer le blocus au deuxième jour de la grève, après que le gouvernement ait promis d'assurer leur sécurité et de compenser ceux dont les véhicules seraient endommagés.

Les militants ont incendié des autobus, des camions et des voitures lundi, mais la vie semblait lentement reprendre son cours normal mardi. L'opposition réclame l'annulation d'élections prévues pour la semaine prochaine et la démission du gouvernement.

Un garçonnet de quatre ans et deux femmes ont notamment été blessés lors de l'attaque incendiaire de mardi. Les victimes seraient dans un état stable.

L'élection de la semaine prochaine vise la formation de l'assemblée constituante qui rédigera une nouvelle Constitution. Une précédente assemblée, formée en 2008, avait échoué en raison de rivalités profondes.

L'alliance de partis d'opposition réclame la démission du gouvernement intérimaire, qui est en poste depuis moins d'un an, et la création d'un nouveau gouvernement au sein duquel seraient représentées toutes les formations politiques du pays.