NOUVELLES
12/11/2013 08:24 EST | Actualisé 12/01/2014 05:12 EST

Nouvelle direction au RTC

Rémy Normand succède à Raymond Dion à la présidence du Réseau de transport de la capitale (RTC). Le maire de Québec, Régis Labeaume, en a fait l'annonce lundi, à l'occasion du dévoilement du nouveau comité exécutif de la Ville de Québec.

Le maire Labeaume a choisi de confier à Rémy Normand, élu le 3 novembre dernier dans le district Le Plateau, tous les dossiers concernant le transport, en plus de lui donner une place sur le comité exécutif.

Rémy Normand gérera notamment le Plan de mobilité durable.

« Le président du RTC, dorénavant, a toutes les responsabilités des dossiers du transport [...] Il est en plus président de l'arrondissement Sainte-Foy-Sillery-Cap-Rouge et comme par hasard, c'est le carrefour de Robert-Bourassa, Duplessis, Henri-IV et de la tête des ponts. Alors, il sera dans son élément naturel », a affirmé le maire Labeaume au sujet de Rémy Normand.

Régis Labeaume a ajouté que s'il y a désormais 10 membres au nouveau comité exécutif, plutôt que 9 pour le précédent, c'est pour permettre au président du RTC d'y siéger.

Les Écolobus, un dossier chaud

Le nouveau président du RTC sait qu'il aura un dossier chaud à régler au cours de son mandat, c'est-à-dire celui de l'avenir des Écolobus. Rémy Normand est d'avis que le service actuel est apprécié de ceux qui l'utilisent.

S'il reconnaît que les autobus électriques ont connu des problèmes au cours des dernières années, le nouveau président du RTC tient tout de même à préciser que des solutions pourront être apportées après le processus d'évaluation en cours au sujet des Écolobus.

« Il y a un processus d'évaluation qui doit courir encore quelques mois. On va se rendre au bout du processus puis on va voir de quelle façon on va arriver avec une solution », a-t-il dit.