NOUVELLES
12/11/2013 05:04 EST | Actualisé 11/01/2014 05:12 EST

L'équipe Boyer-Cadieux lance sa campagne à la présidence de la FTQ

Le secrétaire général de la FTQ, Daniel Boyer, a officiellement lancé mardi sa campagne en vue de succéder à Michel Arsenault à la présidence de la centrale syndicale. Il fera équipe avec Serge Cadieux, qui brigue quant à lui le poste de secrétaire général.

Même si la candidature de Daniel Boyer a reçu l'appui public de Michel Arsenault, celui-ci assure ne pas être la marionnette du président actuel de la FTQ.

Daniel Boyer rappelle que c'est son colistier, Serge Cadieux, qui a piloté le dossier du code d'éthique adopté par la FTQ en 2010. Les deux candidats reconnaissent tout de même qu'ils devront travailler fort à rebâtir les liens de confiance entre la direction et les membres et à redonner à ceux-ci un sentiment de fierté.

Quant au travail politique, MM. Boyer et Cadieux promettent de combattre le gouvernement conservateur qui, disent-ils, tente par tous les moyens d'affaiblir le mouvement syndical, entre autres, par sa volonté d'abolir la formule Rand.

Claude Généreux aussi dans la course

Un autre candidat, l'ancien secrétaire-trésorier national du Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP), Claude Généreux, a aussi annoncé fin octobre qu'il convoitait le poste de président de la FTQ. Il se montre très critique envers Michel Arsenault et promet de faire le ménage.

Les élections auront lieu au congrès de la FTQ, qui se tiendra du 25 au 29 novembre prochain, à Québec.

Avec les informations de Marie-France Abastado