NOUVELLES
12/11/2013 07:05 EST | Actualisé 12/01/2014 05:12 EST

La DART canadienne attend les directives pour se déployer aux Philippines

OTTAWA - Une équipe canadienne est débarquée, mardi, aux Philippines, pour évaluer avec les autorités locales les meilleurs moyens de fournir de l'aide militaire à ce pays d'Asie du Sud-Est gravement éprouvé par le puissant typhon de la semaine dernière.

Mais le contingent plus important de l’Équipe d’intervention en cas de catastrophe, la DART, est actuellement à Hawaï, attendant des directives spécifiques sur le moment et les modalités de son déploiement aux Philippines annoncé lundi.

Le ministre fédéral de la Défense, Rob Nicholson, a indiqué que la DART pourra être dépêchée «à l'instant où la directive sera donnée», après la réception de l'évaluation faite par la première équipe canadienne.

À Toronto, le ministre a fait valoir que les membres de cette équipe étaient en cours de discussion avec des sources gouvernementales et non gouvernementales aux Philippines pour déterminer la manière la plus efficace d'apporter l'aide canadienne.

L'équipe devant établir un état des lieux inclut 17 membres des Forces canadiennes et environ une dizaine de civils, principalement du ministère des Affaires étrangères, ajouté le ministre. Ils sont arrivés mardi matin dans la capitale, Manille.

Lundi, un C-17 des Forces canadiennes s'est envolé de Trenton, en Ontario, avant d'arrêter à Hawaï. L'imposant avion-cargo militaire transporte 43 membres de la DART, de même que leur équipement.

Le ministre des Affaires étrangères, John Baird, avait mis l'accent sur la vitesse avec laquelle le gouvernement agissait pour venir en aide aux Philippines. De hauts responsables d'agences canadiennes indiquent que leurs organisations et d'autres peinent à surmonter des embûches logistiques majeures pour atteindre des secteurs dévastés loin de la capitale.