NOUVELLES
11/11/2013 07:21 EST | Actualisé 11/01/2014 05:12 EST

Une intervention policière tourne mal à Montréal

Un homme de 41 ans est mort après une intervention du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) dans un logement de la rue Saint-André, décrit comme « criminogène », au nord de la rue Ontario, au cours de laquelle un policier a été blessé.

Daniel Ménard était porté disparu de l'Institut Pinel depuis le 10 novembre. Il était activement recherché par la Sûreté du Québec.

L'affaire est maintenant entre les mains de la SQ, qui sera chargée de l'enquête.

Répondant à un appel d'urgence après qu'une femme eut fait une surdose de drogue, les policiers ont été accueillis par un homme agressif et fortement intoxiqué qui a frappé un agent au visage, lui causant une blessure mineure à la tête. Plusieurs personnes intoxiquées se trouvaient sur place, selon le porte-parole du SPVM, Simon Delorme.

Les policiers ont tenté de maîtriser l'homme qui les empêchait de s'occuper de la femme en surdose. Ils ont tour à tour tenté d'utiliser un bâton téléscopique et du poivre de cayenne, sans succès.

Les policiers auraient ensuite montré un pistolet Taser à l'homme pour le décourager de poursuivre l'affrontement, mais celui-ci aurait refusé d'obtempérer. Le fusil à impulsion électrique a finalement été utilisé pour le contrôler. Il a fallu l'intervention de plusieurs agents pour l'immobiliser.

L'homme a d'abord refusé d'être transporté à l'hôpital. Il a ensuite perdu connaissance et il était en arrêt cardio-respiratoire au moment de son transport en ambulance. Daniel Ménard est finalement décédé à l'hôpital. Une autopsie sera pratiquée sur le corps.

La femme en surdose qui se trouvait dans le logement a aussi été transportée à l'hôpital.