NOUVELLES
11/11/2013 10:22 EST | Actualisé 11/01/2014 05:12 EST

La FIFA assure le Ghana que la sécurité sera adéquate pour le match au Caire

La FIFA a assuré les dirigeants du Ghana que les mesures de sécurité étaient en place en vue du match éliminatoire de la Coupe du monde la semaine prochaine en Egypte. Cette assurance survient au lendemain d'un affrontement entre la police et les partisans au Caire lors de la finale de la Ligue africaine des champions.

«La FIFA a déjà confirmé avoir reçu des garanties de la part du gouvernement égyptien que la sécurité sera assurée et que le match aura lieu au Caire, comme prévu», a fait savoir la FIFA dans un communiqué.

Les plans mis en place pour le barrage éliminatoire, que le Ghana mène 6-1 après le match aller, sont demeurés inchangés selon ce que Jérôme Valcke, secrétaire général de la FIFA, a confié au ministre des sports Elvis Afriyie Ankrah et au président de l'Association ghanéenne de football Association Kwesi Nyantakyi lors d'une rencontre à Lomé, au Togo.

«Les mesures de sécurité et le plan du ministère égyptien de l'intérieur tiendront compte des dispositions prévues dans les règlements de la FIFA pour la sécurité», a ajouté la FIFA.

Ceux-ci incluent des escortes policières permanentes pour les joueurs et les officiels dans la capitale égyptienne aux prises avec des troubles, et une sécurité «suffisante» dans les hôtels des équipes et aux entraînements en vue du match éliminatoire du 19 novembre.

«Le plan de sécurité a été conçu afin d'assurer une protection totale de toutes les délégations (Ghana, l'Egypte et la FIFA) de l'arrivée jusqu'au départ», a écrit Valcke.

Des problème ont éclaté, dimanche, à l'extérieur d'un stade au Caire avant la victoire du club egyptien d'Al Ahly aux dépens d'une équipe d'Afrique du Sud dans la deuxième manche de la finale de la Ligue africaine des champions.

Aucun blessé n'a été signalé mais la police a utilisé des gaz lacrymogènes à l'endroit de centaines de partisans d'Al Ahly avant le coup d'envoi du match.