NOUVELLES
11/11/2013 02:28 EST | Actualisé 10/01/2014 05:12 EST

La correspondante d'ABC Amy Robach a appris son cancer après une mammographie en direct

La journaliste américaine Amy Robach a annoncé lundi qu'elle souffrait d'un cancer du sein, découvert grâce à la mammographie qu'elle avait passée en ondes, durant une semaine de sensibilisation au dépistage de la maladie.

Âgée de 40 ans, la journaliste du réseau ABC a choisi de subir cette semaine une double mastectomie et une chirurgie de reconstruction.

Amy Robach a fait cette annonce lors de l'émission Good morning America, lundi matin. Elle était accompagnée de son mari, l'acteur Andrew Shue. Elle a admis qu'elle était réticente à l'idée de passer une mammographie pour la télé. Elle s'est laissée convaincre par sa collègue Robin Roberts, qui lui a dit que si le reportage pouvait sauver une vie, cela en vaudrait la peine. « J'étais loin de me douter qu'on parlait de sauver ma propre vie », a-t-elle déclaré.

Robin Roberts a elle-même souffert d'un cancer du sein en 2007 ainsi que d'une leucémie en 2012. Elle a subi une transplantation de la moelle osseuse et est revenue à l'animation de Good morning America en février 2013.

« Je ne peux que souhaiter que mon histoire fasse la même chose et incite toutes les femmes qui l'entendent à passer une mammographie et à se faire un auto-examen des seins. Pas d'excuses. C'est ce qui fait la différence entre la vie et la mort », a-t-elle conclu.