NOUVELLES
11/11/2013 07:40 EST | Actualisé 11/01/2014 05:12 EST

Heurts entre police et ouvriers du textile au Bangladesh

Des heurts ont opposé lundi les forces de l'ordre à des ouvriers du textile exigeant des hausses de salaire au Bangladesh, où plusieurs accidents mortels cette année ont mis en lumière les mauvaises conditions de travail dans ce secteur. Ces affrontements ont entraîné la fermeture d'une centaine d'usines.

Le salaire mensuel minimum dans le secteur de la confection au Bangladesh est de 38 $, soit environ la moitié de ceux en vigueur au Viêtnam et au Cambodge et à peine plus d'un quart de celui appliqué en Chine. Le patronat juge excessive la hausse de 77 % proposée par les autorités.

Le Bangladesh est le deuxième exportateur au monde de textile, un secteur employant environ 4 millions de personnes dans 3200 usines.

Les pays occidentaux, destination principale de ces exportations, se sont émus en avril des mauvaises conditions de salaire et de travail dans les usines de textile du Bangladesh après la mort de plus de 1130 personnes dans l'effondrement d'un bâtiment abritant plusieurs ateliers dans les environs de Dacca.

Reuters