NOUVELLES
08/11/2013 06:28 EST | Actualisé 08/01/2014 05:12 EST

Prière à Saguenay : de nouveaux conseillers municipaux refuseront de la faire

Tout juste quelques jours après les élections, la nouvelle dynamique prend forme à l'hôtel de ville de Saguenay avec l'arrivée de conseillers opposés au maire Jean Tremblay.

Quatre d'entre eux affirment qu'ils ne se lèveront pas pour faire la prière au début de la séance du conseil de ville.

C'est le cas de Christine Boivin de l'Équipe du renouveau démocratique (ERD), qui est nouvellement élue dans Lac-Kénogami.

Sa collègue Josée Néron a l'intention de faire la même chose. « Si je reste assise, ce ne sera pas en affrontement, ce sera en fonction de ce que moi je crois. Je crois que l'état et la religion doivent être séparés », dit-elle.

La nouvelle conseillère municipale de Shipshaw, Julie Dufour, s'abstiendra de réciter la prière par respect pour la population. « Je trouve que ça montre aux citoyens qu'ils ont la liberté de se lever ou de s'assoir », mentionne-t-elle.

Simon-Oliver Côté, qui a été élu dans l'arrondissement de Chicoutimi, a lui aussi annoncé qu'il ne réciterait pas la prière. Cependant, d'autres comme Michel Tremblay, Jonathan Tremblay et Réjean Hudon vont se prêter à l'exercice.

François Tremblay, le nouveau président d'arrondissement de La Baie, ne veut pas réciter la prière, mais il compte se lever en même temps que le maire.

La prochaine séance du conseil municipal de Saguenay est prévue le 2 décembre.