NOUVELLES
08/11/2013 07:00 EST | Actualisé 08/01/2014 05:12 EST

Le Canada et la Finlande s'affronteront en finale à la Coupe des Quatre Nations

LAKE PLACID, États-Unis - Jayna Hefford a marqué le but victorieux vendredi et le Canada a vécu toute une frousse avant de l'emporter 4-3 contre la Suède à la Coupe des Quatre Nations de hockey féminin.

L'équipe canadienne affrontera la Finlande dans le match de la médaille d'or, qui aura lieu samedi. La gardienne Noora Raty a réalisé 58 arrêts pour permettre aux Finlandaises de causer la surprise en l'emportant 3-1 face aux Américaines, en soirée vendredi.

Les Suédoises, elles, semblaient aussi en voie de réaliser l'improbable lorsqu'elles ont marqué deux buts dans un intervalle de 20 secondes pour se forger une avance de 3-1 tôt en deuxième période.

Le Canada a évité la défaite grâce aux deux filets consécutifs de Natalie Spooner, mettant la table pour le but victorieux de Hefford.

«Je crois que nous nous sommes moins bien préparées pour ce match, a reconnu Mélodie Daoust, de Valleyfield. Nous leur avons peut-être manqué un peu de respect. Ça démontre que nous ne devons prendre aucune équipe à la légère. C'est une bonne leçon pour l'avenir.»

Les représentantes de l'unifolié ont terminé la phase préliminaire du tournoi avec une fiche de 3-0, confirmant du même coup leur accession à la finale qui sera présentée samedi.

Le Canada sauve les meubles en troisième

Les Suédoises ont ouvert la marque à la quatrième minute de jeu sur un tir d'Anna Borgqvist. Daoust a nivelé les chances en fin de première période en redirigeant une passe de l'Ontarienne Tara Watchorn derrière la gardienne de but adverse.

Les Suédoises ont repris les devants dès le début du deuxième engagement grâce à un but de Jenni Asserholt. Vingt secondes plus tard, Lina Backlin portait l'avance des siennes à 3-1.

Les Canadiennes ont répliqué quelques instants plus tard. Spooner a profité d'un retour de lancer pour réduire l'écart à 3-2.

Spooner a récidivé en début de troisième période, ramenant les deux formations à égalité. Trois minutes plus tard, Hefford a profité d'un avantage numérique pour donner l'avance aux Canadiennes pour la première fois de la rencontre. L'Ontarienne a complété une pièce de jeu orchestrée par Catherine Ward, de Montréal, et Meghan Agosta-Marciano, de Boisbriand.

«Nous sommes revenues à la base et ç'a porté fruits, a confié Daoust. Nous avons bien joué en troisième période. Nous étions plus positives et nous savions ce que nous avions à faire. Nous avons aussi mieux appliqué le système de jeu que nos entraîneurs nous demandaient de faire.»

La gardienne de but suédoise Valentina Wallner a connu un fort match, repoussant 23 des 27 tirs dirigés vers elle. L'Albertaine Shannon Szabados a quant à elle fait face à neuf lancers.

Haley Irwin, de Saint-Eustache, et Charline Labonté, de Boisbriand, étaient également de l'alignement.