NOUVELLES
08/11/2013 05:45 EST | Actualisé 08/01/2014 05:12 EST

Le Canada décroche l'argent en compétition par équipe aux Mondiaux de trampoline

SOFIA, Bulgarie - Rosie MacLennan a permis au Canada de décrocher sa première médaille aux championnats du monde de trampoline et tumbling vendredi, décrochant l'argent de la compétition de trampoline par équipe en compagnie de ses coéquipières Samantha Sendel et Samantha Smith.

Après s'être qualifié en troisième poisition jeudi, le trio torontois a offert des routines quasi-parfaites qui leur ont permis de se retrouver au deuxième rang, parmi les cinq équipes qui ont participé à la finale, avec 159,995 points.

La Grande-Bretagne a obtenu la médaille d'or avec une récolte de 164,845 points, et le Bélarus a complété le podium avec 158,450 points.

MacLennan et Sendel ont aussi complété la qualification de l'épreuve synchronisée au premier rang, et elles tenteront de gagner une autre médaille en finale samedi. Sendel est la nouvelle coéquipière de MacLennan cette année, après que Karen Cockburn se soit retirée afin de fonder une famille.

C'est une combinaison gagnante pour Sendel et MacLennan, la championne olympique de l'épreuve individuelle de trampoline en 2012. Le duo a remporté l'or lors des deux dernières Coupes du monde avant d'entamer les Mondiaux de trampoline et tumbling.

Chez les dames, en qualifications du double-mini-trampoline, l'adolescente de 17 ans Lexi Giesbrecht, de Calgary, a surpris un groupe de 27 compétitrices et s'est hissée au premier rang en vertu d'un résultat de 69,30 points.

Dans les autres épreuves, les frères Kyle et Keegan Soehn, de Red Deer, en Alberta, se sont faufilés parmi les huit équipes qui participeront à la finale synchronisée masculine. Pour sa part, Vincent Lavoie, Drummondville, et Katelyn Verschoor, de Brantford, en Ontario, ont accédé aux finales masculine et féminine de tumbling.

«C'est un résultat qui est bien au-delà de mes attentes!, a lancé Lavoie. En étant ici, je voulais surtout racheter ma performance d'il y a deux ans où je n'avais pas été au meilleur de mes capacités. J'étais beaucoup plus calme et je savais dans quoi je m'embarquais.»

C'est donc sans pression particulière que Lavoie abordera la finale qui sera disputée dimanche.

«Je suis en finale, alors tout le reste, c'est maintenant du bonus pour moi, a-t-il expliqué. Ça fait longtemps qu'un Canadien s'est qualifié pour une finale de tumbling aux Championnats du monde. C'est la cerise sur le sundae!»

L'autre Québécois en lice, Junior Charpentier-Leclerc (53,800 points), a terminé en 46e place des préliminaires où 52 athlètes étaient inscrits.

Le Canada s'est également qualifié pour les finales par équipe masculine et féminine de double-mini-trampoline, ainsi que pour celle de tumbling féminin.