NOUVELLES
07/11/2013 04:49 EST | Actualisé 06/01/2014 05:12 EST

Une invitation de Trudeau aux femmes est jugée sexiste

Une activité de financement du Parti libéral du Canada visant à tirer profit de la popularité du chef Justin Trudeau auprès des femmes est dénoncée pour son sexisme et sa condescendance.

Les remontrances ont surgi instantanément, mercredi soir, lorsque M. Trudeau a envoyé un message Twitter, affirmant qu'il avait « hâte de prendre une verre et d'avoir des conversations franches » lors de l'événement de jeudi soir à Toronto à 250 $ le billet.

L'invitation se décline dans des affiches et dans une vidéo montrant des plans rapprochés stylisés du chef libéral avec le message : « Ladies, you're invited to (really) get to know the future prime minister » (« Mesdames, vous êtes invitées à (vraiment) connaître de plus près le futur premier ministre »).

Sur l'affiche, des questions sont inscrites, telles que: « Quels sont vos héros dans la vie? » ou « Quel est le principal enjeu touchant les femmes? ».

La tempête sur Twitter a continué à faire rage jeudi. La ministre des Transports, Lisa Raitt, a écrit sur son compte Twitter au chef libéral de faire preuve d'« un peu de respect ».

La néo-démocrate Megan Leslie a suggéré que le « principal enjeu touchant les femmes », c'est ce genre de « bêtises ».

L'organisatrice de l'événement de financement, Amanda Alvaro, a répliqué que le rassemblement était « organisé par les femmes, pour les femmes », avec une accroche devant inspirer le dialogue. Il s'agit d'une invitation à un événement, et non une « plateforme » politique, a-t-elle fait valoir.

La Presse Canadienne