NOUVELLES
07/11/2013 11:44 EST | Actualisé 07/01/2014 05:12 EST

Un autre « super-typhon » frappe les Philippines

Haiyan, le plus puissant typhon de l'année, a frappé les Philippines vendredi, causant la mort d'au moins 100 personnes, rapporte une source gouvernementale. Quelque 750 000 personnes ont également été évacuées.

Le capitaine John Andrews, directeur adjoint de l'autorité philippine de l'aviation civile, a fait état de corps, qui jonchaient les rues de Tacloban, une ville du centre du pays.

Le déplacement rapide d'Haiyan pourrait toutefois permettre au pays d'éviter une catastrophe majeure, ont indiqué des responsables.

Le typhon a matraqué une série d'îles de l'est vers l'ouest, Samar, Leyte, Cebu et Panay, fouettant les communautés côtières avec des vents de 235 km/h et des rafales allant jusqu'à 275 km/h, selon les météorologues philippins.

Des liens de communication endommagés empêchent toujours de prendre la pleine mesure des dégâts. On sait toutefois qu'au moins deux personnes ont été électrocutées lors d'accidents attribués à la tempête, qu'une victime a été écrasée par un arbre et qu'une autre a été frappée par la foudre.

Le gouverneur de la province du Sud-Leyte, Roger Mercado, a indiqué que le typhon a déraciné des arbres, arraché des toits et provoqué des glissements de terrain qui ont bloqué des routes. La densité des nuages et l'intensité de la pluie ont de plus plongé toute la région dans l'obscurité. M. Mercado a toutefois ajouté que les maires de la province ne lui avaient pas encore rapporté de dégâts vraiment importants

Par ailleurs, des dizaines de vols ont été annulés dans le centre et le sud des Philippines, tandis qu'une onde de tempête de cinq mètres a endommagé la ville portuaire de Tacloban.

En fin de journée vendredi, le typhon se trouvait au nord de la province de Palawan, à 320 kilomètres au sud-ouest de Manille. Il avait faibli un peu et était accompagné de vents soutenus de 215 kilomètres/heure. Haiyan devrait se trouver au-dessus de la mer de Chine samedi et ensuite se diriger vers le Vietnam, après avoir repris de la puissance.

Chaque année, une vingtaine de typhons en moyenne balayent les Philippines. En 2011, le typhon Washi avait provoqué la mort de 1200 personnes, conduit au déplacement de 300 000 habitants et détruit 10 000 logements. Plusieurs mesures, notamment des évacuations anticipées, ont été prises pour minimiser les pertes de vie cette fois-ci.