NOUVELLES
07/11/2013 10:33 EST | Actualisé 07/01/2014 05:12 EST

Le Viêt Nam envisage faire de nouveau appel aux pelotons d'exécution

HANOÏ, Viêt Nam - Le Viêt Nam envisage revenir aux pelotons d'exécution en raison de difficultés à se procurer les produits chimiques utilisés lors des injections létales, a rapporté le média officiel du pays vendredi.

Le journal Laborer a cité le ministre de la Sécurité publique Tran Dai Quang, qui aurait demandé à l'Assemblée nationale de permettre l'utilisation des pelotons d'exécution jusqu'à la fin de 2015, de même que les injections létales.

En 2011, la nation communiste a décidé d'abandonner les pelotons d'exécution et d'utiliser les injections létales, pour des raisons humanitaires. Toutefois, seulement sept prisonniers ont été exécutés depuis le mois d'août après un long délai parce que le Viêt Nam a de la difficulté à mettre la main sur les produits chimiques.

L'article publié vendredi cite plusieurs législateurs selon lesquels une telle décision permettrait de réduire la pression sur les prisons où sont gardés les détenus en attente d'être exécutés.

L'article précise que 678 prisonniers se trouvent dans le corridor de la mort au Viêt Nam.