NOUVELLES
07/11/2013 04:15 EST | Actualisé 06/01/2014 05:12 EST

Il était une fois... 5 sagas familiales à lire ou à relire

Envie de lire des sagas? Découvrez ou redécouvrez cinq pavés parfaits pour l'automne.

N'hésitez pas à enrichir la liste et n'oubliez pas de soumettre vos propres mini-sagas familiales au concours d'écriture « Il était une fois dans ma famille » d'ici le 29 novembre. 

Chroniques du Plateau Mont-Royal, de Michel Tremblay (Leméac)
La grosse femme, Thérèse, Pierrette, Édouard, Albertine, Marcel... Les personnages hauts en couleur du grand cycle romanesque de Michel Tremblay (1171 pages) forment tout un monde, se croisent et évoluent autour d'une famille du pittoresque Plateau Mont-Royal.

Les filles de Caleb, d'Arlette Cousture (Québec-Amérique)
On y raconte les amours d'Ovila et de sa « belle brume », Émilie, son institutrice dans une humble école de rang de Saint-Tite, incarnés à l'écran par Marina Orsini et Roy Dupuis, dont le charme rustique fait frémir les lectrices depuis près de trois décennies.

La patience des fantômes et Le chien d'ombre, de Rachel Leclerc (Boréal)
Dans cette grande saga familiale sur cinq générations, alimentée par les paysages grandioses du Bas-du-Fleuve, l'auteure explore, sur 552 pages, l'histoire d'une famille pleine de secrets et de mensonges, mais aussi de liens indéfectibles.

La fiancée américaine, d'Éric Dupont (Marchand de feuilles)
Véritable édifice romanesque, cette saga ambitieuse et touffue (560 pages), pleine d'humour et de rebondissements, nous entraîne de Rivière-du-Loup à New York, en passant par Rome et l'Allemagne nazie, à la cueillette d'indices sur les liens complexes qui unissent quatre générations de Madeleine.

Mémoire d'un quartier de Louise Tremblay d'Essiambre (Guy Saint-Jean éditeur)
Au fil des 12 tomes de sa populaire saga, qui s'est écoulée à plus de 500 000 exemplaires au Québec, la populaire et prolifique Louise Tremblay d'Essiambre relate les aventures de la famille Lacaille, en les émaillant de dialogues colorés.