NOUVELLES
07/11/2013 12:01 EST | Actualisé 07/01/2014 05:12 EST

Des ex-travailleurs d'une mine fermée manifestent devant le bureau de Paradis

THETFORD MINES, Qc - Une quarantaine d'ex-travailleurs de la mine Lac d'amiante de Saint-Joseph-de-Coleraine, dans la région de Chaudière-Appalaches, ont manifesté jeudi devant le bureau de comté du ministre et député de Mégantic-l'Érable, Christian Paradis.

Ils s'étaient donné rendez-vous à 10h30 afin de demander au gouvernement Harper de les accompagner financièrement jusqu'à l'âge de 65 ans.

Une centaine d'anciens travailleurs n'ont toujours pas réussi à se trouver un emploi et certains doivent maintenant se tourner vers le régime d'aide sociale du gouvernement du Québec.

Le président du syndicat local des Métallos, Luc Lachance, a affirmé en entrevue à la radio du Réseau des Appalaches que le programme d'aide qui permettait d'accompagner ses membres jusqu'à ce qu'ils soient admissibles à la pension de la Sécurité de la vieillesse a pris fin le mois dernier. Il déplore la position du gouvernement fédéral qui, selon lui, a décidé de laisser tomber les anciens travailleurs miniers dès qu'ils atteignent l'âge de 60 ans.

Rappelons qu'il n'y a plus d'activités minières dans la région de Thetford depuis maintenant deux ans.

(Source: Jean-Hugo Savard, Infos Passion Rock 101,9 105,5 O 97,3)