NOUVELLES
06/11/2013 12:38 EST | Actualisé 06/01/2014 05:12 EST

Trois politiciens haïtiens survivent à une motion de censure

PORT-AU-PRINCE, Haïti - Trois politiciens haïtiens de premier plan ont survécu de justesse à une motion de censure au parlement.

Plus d'une douzaine des 18 sénateurs qui avaient le droit de voter ont appuyé la motion contre le ministre de la Justice Jean Renel Sanon, le ministre des Affaires étrangères Pierre-Richard Casimir et le ministre de l'Intérieur David Bazile.

Il faut toutefois 16 votes pour chasser un ministre de son poste.

Des parlementaires de l'opposition blâment ces dirigeants pour les problèmes du pays. Certains ont dénoncé la détention, le mois dernier, d'un leader de l'opposition qui a ensuite été secouru d'un poste de police par ses partisans. M. Sanon dit qu'il n'avait rien à voir avec cette affaire.

Le vote s'est tenu dans la nuit de mardi à mercredi.