Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Plusieurs centaines de mises à pied chez Alstom

Alstom prévoit d'autres suppressions de postes en plus des 1300 annoncées ce mercredi, qui seront également incluses dans son plan d'économies à horizon 2016, a déclaré le directeur financier du groupe spécialisé en transport et en électricité, en marge d'une conférence de presse.

Prié de dire s'il fallait s'attendre à des réductions d'effectifs supplémentaires, le directeur financier Nicolas Tissot a répondu : « Il y aura d'autres étapes, ça sera des éléments qui contribueront à la réalisation de l'objectif qu'on a indiqué aujourd'hui. »

Alstom prévoit que ses économies de coûts annuelles devraient progressivement atteindre 1,5 milliard d'euros (2,1 milliards de dollars canadiens) à l'horizon d'avril 2016.

Le groupe a l'intention de réaliser « le plus tôt possible » les 1300 suppressions de postes annoncées mercredi, qui ne toucheront pas seulement l'Europe, a précisé Nicolas Tissot. « Il n'y a pas de vache sacrée française, on est dans une phase où il est indispensable (...) de faire ce qui est nécessaire », a-t-il dit.

La France représente environ 20 % des effectifs mondiaux d'Alstom. Au Canada, Alstom compte près de 2000 employés.

Reuters

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.