Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Mort d'un bénévole au GP de Montréal, l'employeur blâmé

La Commission de la santé et de la sécurité du travail considère que la mort du signaleur bénévole lors du Grand Prix du Canada, le 9 juin, est attribuable à l'employeur.

Dans son rapport dévoilé mercredi, la CSST explique cet incident par une « méthode de transport dangereuse » ainsi qu'une « gestion déficiente de la santé et de la sécurité ».

Mark Robinson a perdu la vie au terme de la course de formule 1 lorsqu'il a été happé par un chariot élévateur utilisé pour transporter une voiture vers les puits.

Plus de détails à venir

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.