NOUVELLES
06/11/2013 07:49 EST | Actualisé 06/01/2014 05:12 EST

Magna a enregistré de solides résultats financiers au troisième trimestre

TORONTO - Le fabricant de pièces pour automobile Magna International (TSX:MG) a indiqué ne pas être pressé de faire de nouvelles acquisitions, mercredi, alors qu'il a fait état de solides résultats financiers pour son troisième trimestre.

«Je ne dirais pas qu'il y a un grand nombre de choses qui nous intéressent énormément, mais nous étudions un certain nombre d'occasions», en particulier dans le secteur de la technologie, a affirmé à des analystes le président et chef de la direction de Magna, Don Walker, lors d'une conférence téléphonique.

«Nous obtenons actuellement de bons résultats et nous n'avons pas besoin de liquidités. Il n'y a donc pas lieu d'agir en état de panique», a-t-il ajouté.

M. Walker a tenu ces propos après que l'entreprise d'Aurora, en Ontario, eut annoncé avoir enregistré des revenus de 8,3 milliards $ US au cours du trimestre terminé le 30 septembre, en hausse de 13 pour cent par rapport à ceux de 7,4 milliards $ US de la même période il y a un an. Il s'agit d'un résultat supérieur d'environ 100 millions $ US à celui qu'avaient prévu les analystes consultés par Thomson Reuters.

Le bénéfice net de Magna a cependant diminué au troisième trimestre, étant passé à 319 millions $ US, ou 1,39 $ US par action, contre 390 millions $ US, ou 1,66 $ US par action, un an plus tôt.

Le résultat par action n'en demeure pas moins supérieur de 14 cents US à celui qu'attendaient les analystes.

Les résultats financiers du trimestre incluent des frais de restructuration de 33 millions $ US qui ont retranché 14 cents US au bénéfice par action.

Magna a porté une attention particulière aux acquisitions au cours des derniers trimestres, surtout en Europe et en Asie. M. Walker a observé mercredi que les récentes ouvertures d'usines de Magna en Chine, en Serbie, en Turquie et au Mexique montraient que l'entreprise avait mis un pied dans des marchés moins traditionnels.

En l'absence d'acquisitions intéressantes, Magna entend se concentrer à racheter des actions et à améliorer ses activités en Amérique du Sud, actuellement déficitaires.

Magna compte plus de 300 services de fabrication et 87 centres de développement, d'ingénierie et de ventes dans 29 pays.

À la Bourse de Toronto, mercredi, les actions de Magna International ont clôturé à 90,19 $, en hausse de 1,21 $.