Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Le Qatar investit dans BlackBerry

Le fonds souverain du Qatar compte parmi les investisseurs ayant souscrit au placement privé d'obligations convertibles annoncé lundi par BlackBerry, apprend-on mercredi auprès d'une source au fait du plan de financement.

Qatar Holding a acquis jusqu'à 200 millions de dollars d'obligations, soit un cinquième de l'offre de BlackBerry.

Fairfax Financial Holdings, l'actionnaire principal du fabricant canadien de téléphones, a d'ores et déjà promis de tenir son rang en contribuant pour 250 millions.

BlackBerry a annoncé lundi qu'il renonçait à se vendre et lèverait un milliard de dollars par le biais de ce placement privé, un revirement qui a conduit le groupe à se séparer de son directeur général.

Selon la source, le fonds qatari est intéressé par le montant du coupon offert.

Un porte-parole de Qatar Holding s'est refusé à tout commentaire tandis que Fairfax et BlackBerry n'ont pas souhaité identifier d'autres souscripteurs au placement.

Reuters

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.