Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Le chanteur Justin Bieber est surpris à vandaliser un mur au Brésil

SHANGHAI, CHINA - OCTOBER 05:  (CHINA OUT) Justin Bieber performs on the stage in concert at Mercedes-Benz Arena on October 5, 2013 in Shanghai, China.  (Photo by ChinaFotoPress/ChinaFotoPress via Getty Images)
SHANGHAI, CHINA - OCTOBER 05: (CHINA OUT) Justin Bieber performs on the stage in concert at Mercedes-Benz Arena on October 5, 2013 in Shanghai, China. (Photo by ChinaFotoPress/ChinaFotoPress via Getty Images)

RIO DE JANEIRO - Le site du plus grand journal brésilien a publié des photos qui semblent montrer le chanteur Justin Bieber faisant des graffitis sur un mur.

Le journal O Globo rapporte que des photographes ont surpris le chanteur canadien alors qu'il vandalisait un mur de l'ancien Hotel Nacional, à Rio de Janeiro, mardi matin. Le vandalisme est un acte criminel au Brésil, passible d'une peine d'emprisonnement pouvant aller jusqu'à un an et d'une amende.

Selon la publication, des policiers se sont rendus au manoir loué par le chanteur à Rio pour l'interroger, mais le jeune homme ne s'y trouvait pas.

Des messages laissés à la police par téléphone et par courriel sont demeurés sans réponse, tout comme les appels et courriels dirigés vers les représentants de Justin Bieber, Melissa Victor, Nick Styne et Aaron Rosenberg.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.