NOUVELLES
06/11/2013 12:21 EST | Actualisé 06/01/2014 05:12 EST

Fausse alerte à la bombe à l'école Pointe-Lévy

L'école Pointe-Lévy sur la Rive-Sud a de nouveau été la cible de mauvais plaisantins, mercredi matin. Un courriel faisant état d'un appel à la bombe a été reçu dans un bureau de la Ville de Québec.

C'est la deuxième fois cette année que l'école Pointe-Lévy fait l'objet d'une fausse alerte à la bombe.

Le courriel a été transmis à la police de Lévis vers 9 h 20 par un membre du personnel du bureau d'arrondissement de Sainte-Foy-Sillery-Cap-Rouge. Le secteur Déziel de l'école secondaire a été fouillé de fond en comble, mais la polyvalente n'a pas été évacuée.

« Il y avait six classes dans cette section-là de l'école. Les recherches se sont faites avec la direction et les policiers. Finalement, au terme de cette vérification aucun colis suspect n'a été retrouvé », explique Guylaine Laflamme, la porte-parole de la police de Lévis.

Les derniers événements remontent au mois d'avril dernier alors que l'école secondaire avait été fermée pour la journée en raison d'un appel à la bombe. Un maître-chien de la Sûreté du Québec avait fouillé l'établissement scolaire sans rien trouver d'anormal.

La police rappelle que l'auteur d'un appel à la bombe ou d'un courriel menaçant peut être accusé de méfait public.