NOUVELLES
06/11/2013 08:03 EST | Actualisé 06/01/2014 05:12 EST

Broncos de Denver: Jack Del Rio ne veut pas gâter la sauce à l'attaque

ENGLEWOOD, États-Unis - Jack Del Rio suit les traces de John Fox dans un aspect très important: il confie la puissante attaque des Broncos à Peyton Manning, puis il garde une bonne distance.

Del Rio remplace Fox pour un temps indéfini après que ce dernier ait été opéré au coeur. Il reste le coordonnateur défensif et il ne va pas chômer, raison de plus de ne pas trop se mêler de l'attaque, surtout que celle-ci est en voie d'établir un record de la NFL pour les points marqués en une saison.

Quand on lui a demandé à quel point il serait impliqué dans les plans offensifs quand les Broncos (7-1) joueront à San Diego (4-4), dimanche, Del Rio a répondu «très peu», avec le sourire.

«Je suis avant tout quelqu'un à qui on peut lancer une idée. Je ne vais pas arriver et gâcher la sauce en attaque ou sur les unités spéciales, a mentionné Del Rio, qui aura tout de même la décision finale sur un quatrième essai et une verge, par exemple. Je suis entouré de bons adjoints qui connaissent leur boulot.»

Même si Del Rio a un rôle effacé au niveau de l'attaque, il a tout de même apporté sa touche personnelle aux entraînements.

«Il a parlé de certaines choses sur lesquelles il veut qu'on travaille, en attaque et en défense, a confié Manning. Il a recréé des situations que nous devons garder à l'esprit.»

Del Rio a dirigé les Jaguars de Jacksonville de 2003 à 2011, avant de joindre aux Broncos la saison dernière.

«Je pense que Jack a fait de l'excellent travail depuis deux jours, a dit Manning. C'est très facile de voir qu'il a été entraîneur-chef pendant longtemps. Il sait comment se faire écouter dans le vestiaire.. il a beaucoup de leadership, et je pense que les gars vont répondre à l'appel.»

Fox a subi une opération pour remplacer une valve aortique lundi, deux jours après s'être senti étourdi en jouant au golf près de sa résidence à Charlotte. Il a tout de même parlé avec ses capitaines dont Manning à partir de son lit d'hôpital, au cours du week-end.

«C'est probablement impossible qu'une seule personne remplace toute son énergie, son charisme et sa personnalité, et ça Jack l'a dit, a confié Manning. C'est nous tous qui devons mettre l'épaule à la roue à ce niveau-là.

«John voulait que je dise qu'après s'être senti étourdi et avoir un peu perdu ses repères, il a envoyé un coup d'approche à deux pieds de la coupe et a réussi la normale. Il voulait que les gens sachent ça, a poursuivi Manning. Ça vous donne une idée de son attitude et de sa personnalité... nous lui envoyons nos meilleures pensées, c'est sûr.»