Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Un militaire assiste impuissant à une agression sur sa femme enceinte lors d'un clavardage

Mercredi dernier, Justin Pele Poole, soldat américain mobilisé en Asie, a vu, impuissant, sa femme être poignardée lors d'une discussion filmée en ligne sur FaceTime.

Rachel Poole, 31 ans, résidant au Texas, a été transférée à l'hôpital dans un état critique après que son agresseur, caché dans la maison, l'a poignardée à plusieurs reprises. Elle était enceinte de neuf mois. Elle était encore dans un état critique lorsque son bébé est né par césarienne. Celui-ci est en bonne santé.

L'officier de police Mike Baranyay a déclaré à la chaîne CNN que Rachel Poole avait reconnu son agresseur et crié son nom à plusieurs reprises au cours de la conversation filmée.

Justin Pele Poole est parvenu à appeler les autorités. Quelques heures plus tard, le suspect, Corey Bernard Moss, 19 ans, a été localisé par la police militaire de Fort Bliss Military Police et livré à la police d'El Paso.

Selon des voisins, Moss aurait endommagé la voiture que la famille lui prêtait, et il allait confronter sa victime concernant l'argent qu'il devait pour les réparations. Il est poursuivi pour tentative d'homicide. Selon le rapport des autorités, le suspect serait un soldat stationné à la base militaire de Fort Bliss.

Samedi, Justin Poole a publié sur Facebook des images de sa fille et de sa femme en convalescence. Sur l'une d'entre elles, il a écrit: «Ma femme s'est défendue pour que sa fille survive.»

Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.

INOLTRE SU HUFFPOST

The Most Dangerous Cities In America

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.