NOUVELLES
06/11/2013 08:37 EST | Actualisé 06/01/2014 05:12 EST

1M $ pour le contrôle du dopage des athlètes canadiens

À l'approche des Jeux olympiques de Sotchi, le Comité olympique canadien (COC) resserre la lutte contre le dopage. Ottawa injecte un million de dollars dans le programme canadien antidopage.

Le Centre canadien pour l'éthique et le sport (CCES) pourra ainsi accroître la surveillance chez les athlètes olympiques et paralympiques en multipliant les tests de dépistage quatre mois avant le départ pour Stochi.

Une ligne de dénonciation sera aussi mise en place.

Le président du Comité olympique canadien, Marcel Aubut, affirme que le Canada doit devenir un leader dans la lutte antidopage. Selon lui, le COC a été trop longtemps absent de ce genre de contrôle même si l'Agence mondiale antidopage est située à Montréal.

« On n'était nulle part là-dedans nous autres. Tout d'un coup, on est en avant de la parade, on est avec les meilleurs partenaires pour dire que c'est une guerre qu'on veut gagner. Et il n'y a pas de compromis », a dit Marcel Aubut.

Le Canada s'engage aussi à effectuer plus de recherches sur le contrôle du dopage et délivrer des passeports biologiques aux athlètes.