NOUVELLES
05/11/2013 09:33 EST | Actualisé 05/01/2014 05:12 EST

«Qui êtes-vous?» donne le goût de partir à la recherche de nos racines

MONTRÉAL - Constamment happés par l'urgence et l'exigence du présent, rares sont ceux qui se préoccupent du passé, de nos origines. La série «Qui êtes-vous?», adaptation de «Who do you think you are?" de la BBC, opérera un engouement inégalé qui incitera plusieurs d'entre nous à fouiller les archives, gardiens d'une histoire inconnue, la nôtre.

Patrice L'Écuyer, le premier à partir à la découverte de ses ancêtres, sera plus d'une fois renversé par les révélations que livrent historiens et documents. Il apprendra, entre autres, qu'Isaac L'Écuyer, un ancêtre, aurait été un délateur lors du soulèvement des patriotes, en 1838, et que Jeanne Mance, fondatrice de l'Hôtel-Dieu, était la marraine de son arrière-grand-mère, Marie Juillet, qui avait d'ailleurs assisté au mariage de sa filleule avec Pierre, le premier L'Écuyer à s'établir au Québec. À Radio-Canada, ce samedi, 20h.

Puis après Marina Orsini, la semaine suivante, que les recherches mèneront en Italie où on lui découvrira des liens avec la noblesse, suivront Normand Brathwaite, Pénélope McQuade, Guy A. Lepage et Dominique Michel, dont les découvertes nous rapprochent davantage de l'Histoire.

Connaît-on vraiment Jésus?

L'heure étant à la recherche du passé, on a réuni pour les besoins de ce gigantesque documentaire sur «L'Homme nommé Jésus» dans le cadre de «Secrets d'Histoire» du lundi 11 novembre, 20h, à TV5, une multitude de théologiens, historiens, archéologues, biblistes dont les études ont approfondi le mystère du Fils de Dieu.

Tout commence en Galilée quand Marie apprend qu'elle sera la mère de Celui qui viendra sauver les hommes. Mais déjà, ce sont les Évangiles de Matthieu et de Jean qui évoquent la conception virginale alors que ceux de Marc et de Luc n'en font pas mention. On Le représente souvent en homme mince, cheveux châtains, yeux bleus mais de son apparence physique, les Saintes Écritures n'en parlent pas. Par contre, certains passages mentionnent que Jésus avait des frères et des sœurs, on peut lire également que des femmes s'étaient intégrées parmi les apôtres.

On s'interroge aussi sur les années obscures au cours desquelles Jésus durant «40 jours dans le désert, aurait été soumis aux tentations du diable» mais, qu'en est-il vraiment? Certains croient qu'il aurait voyagé en Égypte et peut-être même en Inde. On tente de comprendre la présence de Marie-Madeleine dans sa vie ainsi que les contextes des miracles qu'on lui attribue.

Communiquer en mode autistique

Peut-être que «L'enfant au tambour» chanté par Nana Mouskouri à l'époque des Fêtes concerne en réalité «L'autiste au tambour» du réalisateur Yves Langlois, qui livre, dans le documentaire présenté à ARTV, ce dimanche, 19h, sa vision de l'univers de jeunes autistes. Grâce à une méthode avant-gardiste, le SDIA (Socio-Dynamique d'Intervention par l'Art), sept jeunes parviennent à s'intégrer à leur manière dans une vie dont ils ne comprennent pas toujours les codes. Bien que leur environnement et la stabilité soient des axes qui assurent leur quiétude, on est arrivé à les emmener en Europe, où ils présenteront une tournée de spectacles.

Le 1er juin 2009, le vol 449 d'Air France, partant de Rio de Janeiro vers Paris, a soudainement disparu de l'écran des radars. L'attentat terroriste semblait, à ce moment, l'explication la plus plausible. Il aura donc fallu plus de deux ans de recherches et quelque 32 millions d'euros, pour enfin mettre la main sur la boîte noire et comprendre ce qui a pu arriver aux 228 personnes à bord du Airbus A330. «Mayday / Vol 447 d'Air France: volatilisé», à canal D, le mardi 12 novembre, 20h.

En ce jour du Souvenir, Cinépop présente en rafale, à compter du lundi 11 novembre, 21h, la série «Frères d'armes», dix épisodes signés par Tom Hanks et Steven Spielberg, à raison de deux épisodes par soir. Lors de la Deuxième Guerre mondiale, la «Easy Company» formée d'un groupe de soldats américains partagés entre la peur et le courage, a dû combattre l'ennemi en territoire français. Ils furent de ceux qui étaient présents lors de la prise du «nid d'aigle» d'Hitler à Berchtesgaden. Avec, entre autres, Damien Lewis, Ron Livingston et Donnie Wahlberg.

À RADIO-CANADA: À «Découverte», un documentaire de la BBC relate l'exploit de «Voyager», l'un des plus impressionnants dans l'histoire de l'exploitation spatiale, ce dimanche, 18h30. Le lundi 11 novembre, 10h30, «Jour du Souvenir», un hommage sera rendu aux soldats canadiens, en direct du Monument commémoratif de guerre du Canada, à Ottawa.

À TVA: À «Toute la vérité», Sylvain (Éric Bruneau) fait bien tout ce qu'il peut pour intéresser Maxime (Émile Proulx-Cloutier) à une nouvelle voisine (Kasia Malinowska). Patrice (Kevin Parent) est-il trop occupé pour contacter Lisanne (Geneviève Brouillette)? Et, incidemment, Brigitte (Hélène Florent) aussi évite son amie depuis quelque temps, le lundi 11 novembre, 21h.

À TÉLÉ-QUÉBEC: Echo, l'éléphante vedette, est décédée à 65 ans. À quatre reprises, elle fut l'objet de documentaires où on la voit évoluer à différentes étapes de sa vie à titre de matriarche d'un troupeau du Parc national d'Amboseli, au Kenya. Elle a donné naissance à cinq éléphanteaux dont un, Ely, handicapé et à qui elle prodiguait les soins requis. Ce dernier documentaire sur «Echo, une vie d'éléphant», se veut un salut au pachyderme de la part de ceux qui l'ont suivie durant 40 ans. À «Planète bleue», ce samedi, 19h.

À ARTV: Le pianiste Louis Lortie nous invite à Venise, son lieu de prédilection, pour y interpréter «Mort à Venise» là où plusieurs grands musiciens ont été inspirés, le lundi 11 novembre, 20h04.

À TV5: À sa manière, Patrick Sébastien nous offres «Les Années Bonheur», cette fois avec Jean-Marie Bigard, Sylvie Vartan, Trini Lopez, Zaz, Dany Brillant, Patrick Fiori, Frédéric François, Chantal Goya, Linda de Suza, Nicolas Peyrac et plusieurs autres, ce samedi, 20h.

À CANAL VIE: Martine Ayotte, mère de cinq enfants, raconte à «De l'ombre à la lumière», toutes les années où son père a abusé d'elle. Pour ajouter à son malheur, elle ne pouvait compter sur le secours de sa mère. Plus fort que la honte, que la peur, que le désespoir, son désir de tirer un trait sur cet épisode cauchemardesque a, un jour, pris le dessus. À force de volonté, d'espoir et grâce à l'amour des siens, elle est aujourd'hui une femme capable d'apprécier chaque instant de sa vie, le lundi 11 novembre, 20h.