NOUVELLES
05/11/2013 01:48 EST | Actualisé 04/01/2014 05:12 EST

Québec s'attaque au racisme envers les autochtones

Le problème du racisme envers les autochtones préoccupe le gouvernement québécois qui entame mardi, à Québec, un blitz de consultations avec les chefs des Premières Nations.

Ces derniers constatent que le racisme envers les autochtones existe toujours en 2013, surtout au moment de trouver un logement ou un emploi.

« Les autochtones qui recherchent du logement sont souvent discriminés sur la base raciale. Quand on a une crise du logement, cette discrimination et ce racisme s'accentuent », souligne la porte-parole du Centre d'amitié autochtone de Val-d'Or, Édith Cloutier.

« Toi, tu ne te lèves pas le matin en te demandant : est-ce qu'aujourd'hui, je vais être victime de commentaires racistes? Il n'y a personne pour te mettre dans cette autodéfense de toi-même tous les jours. Moi, chaque matin, je sors et je me dis : est-ce que je vais voir du racisme? Alors, ça me met sur les dents », soutient pour sa part Mélissa Mollen Dupuis, du mouvement Idle No More, qui ajoute qu'elle a vu « beaucoup plus d'amélioration que de dégradation » des conditions des autochtones ces dernières années.

La ministre déléguée aux Affaires autochtones, Élizabeth Larouche, est présente aux consultations. Elle promet un plan d'action dès le printemps, mais veut auparavant entendre les dirigeants autochtones et les intervenants du milieu.