NOUVELLES
05/11/2013 08:22 EST | Actualisé 05/01/2014 05:12 EST

Qualité de vie enviable au Canada

La crise financière et la récession qui ont ébranlé le monde il y a moins de cinq ans ont sérieusement détérioré la qualité de vie dans plusieurs pays développés. Le Canada se démarque, toutefois, et figure parmi les 20 % des pays ayant la meilleure qualité de vie.

L'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) s'est intéressée aux effets de cette crise dans 34 pays du monde. Au-delà des pertes d'emplois et de revenus, l'OCDE a analysé plusieurs éléments, dont la sécurité personnelle, l'immobilier, les relations sociales, l'éducation et la qualité de l'environnement, notamment.

Le Canada se classe dans les 20 % des pays les plus performants, aux côtés de l'Australie, du Danemark, de la Norvège, de la Suède, de la Suisse et des États-Unis. Le Canada se démarque par la progression du revenu disponible, qui a grimpé de 5 % entre 2007 et 2010, et par la baisse du taux de chômage à long terme.

Cette crise semble également avoir favorisé les gestes de solidarité au Canada puisque le nombre de bénévoles a augmenté de 2 % entre 2007 et 2012. Ainsi, 78 % des Canadiens se disaient très satisfaits de leur qualité de vie en 2012.

À l'opposé, la perception qu'ont plusieurs Européens de leur qualité de vie s'est effondrée depuis 2007. Par exemple, le taux de satisfaction des Grecs a chuté de 20 % tandis qu'il a reculé de 12 % en Espagne et de 10 % en Italie. Ils souffrent surtout de l'effritement du marché de l'emploi et de la chute de leurs revenus.

« Les gens sentent que leur gouvernement est incapable de les aider à se sortir de cette crise », ajoute Martine Durand, économiste en chef de l'OCDE. D'ailleurs, à peine 40 % des personnes interrogées disent avoir confiance en leur gouvernement, soit le plus bas niveau enregistré en sept ans.

Pour réaliser cette étude, l'OCDE a utilisé les données d'un sondage mené par la firme Gallup World Poll auprès de 1000 répondants dans chacun des 34 pays analysés.